Libye : le festival international de Ghât pour la promotion du tourisme

A LA UNE MaghrebPosté par — Le 09 janvier 2013

Le festival international de Ghât est la convergence culturelle afro-arabe, a affirmé la ministre libyenne du tourisme, Mme Ikram Imam, ajoutant que son département travaille à la mise en place de plans et programmes spéciaux destinés à faire du tourisme une industrie qui vient en soutien à l’économie libyenne.
S’exprimant sur le festival qui débute traditionnellement le 26 décembre, elle a précisé que de telles manifestations concrétisent l’originalité du legs cultuel libyen et des différents arts du pays. Surtout que la Libye se distingue par un legs culturel diversifié et de possibilités touristiques importantes. En effet, ce pays du Maghreb est doté d’une côte maritime longue d’environ 2000 km sur la Méditerranée et compte des villes qui remontent à  l’époque romaine. La Libye est aussi dotée du désert immense du Sahara sur 1.7 millions de km² avec de belles oasis et des chaînes de montagnes à l’ouest et au sud. A l’est, il y a des montagnes connues comme ‘Jebel Al-akhdar avec ses forêts magiques qui s’étendent jusqu’à la Méditerranée. L’ancien régime avait tenté, avant sa chute, d’ouvrir au monde le tourisme libyen pour en faire une alternative au pétrole. L’or noir est en effet la principale richesse du pays et elle est la source de 95 pour cent des devises. Le régime de Kadhafi a échoué à mettre en place des infrastructures touristiques même pour le tourisme domestique. Les manifestations du festival débutent traditionnellement au soir, avec une veillée culturelle à laquelle prennent part des troupes de musique et de danse venues de différentes régions de la Libye, de l’Algérie et du Niger.

(0) Readers Comments

Comments are closed.